Idées de pseudos stylés : Pokemon Go, Gamer (WOW, LOL, Minecraft, COD), Youtube…

Quand on va régulièrement sur les jeux vidéos très populaires comme Clash of Clans, Call of Duty ou Habbo, ou sur les applis qui cartonnent du genre Pokemon Go, il faut se trouver un nom cool et original : c’est marrant et sympa. Et des idées de pseudos stylés pour jouer en ligne, nous n’en manquons pas.

Pokemon GO


Difficile de démarrer cet article sans commencer par le phénomène de l’année. Ici, ne pas se se tromper de pseudo est primordial. Car une fois inscrit, il n’est pas possible d’en changer pareil pour les team). L’acte n’est pas anodin, bien réfléchir avant de prendre le prénom de son chat ou la marque de sa voiture.


Si Pokemon Go vous intérèsse : à lire aussi

  1. Ingress
  2. Les sites comme Pokevision

Un bon pseudo permet de marquer sa différence, et d’être rapidement reconnu par les accros du jeu. Un pseudo anglais stylé c’est bien pour se la raconter sur la plage, mais est-ce valable pour bien jouer à Pokemon Go ?

L’arène, cet univers impitoyable

Pour combattre dans l’arêne, chouchou75 n’est pas vraiment indiqué. Les avatars avec un pseudo débile sont raillés par la communauté qui vanne à tout va. Les geek ne sont pas des romantiques.

Heureusement, Niantic Labs, qui fait les mises à jour sur Pokemon Go à penser à ceux qui sont allés un peu vite en besogne, en leur permettant de changer le nom de leur avatar depuis la nouvelle mise à jour. Ne plus avoir honte de son nom, c’est quand même une belle avancée du jeu !

Youtube


pseudo-youtubePuisqu’il n’y a pas que les jeux vidéos, il faut aussi se trouver des pseudos sur le net. Quand on a sa propre chaîne youtube, si on veut des follower, il ne faut pas se trouer lors du choix. Tout le monde ne passe pas à travers les mailles du filet comme l’a fait sananas. Voici un exemple de pseudo qui prouve que le ridicule ne tue pas.

Car s’il est important de savoir se montrer original, point trop n’en faut. Il faut qu’il soit assez simple, et facilement mémorisable, pour qu’on puisse retrouver vos vidéos facilement dans le moteur de recherche. Sortir du lot permet de ne pas être pris pour un autre, et de ne pas perdre de trafic. Mais un pseudo doit avoir du sens, le top étant d’un trouver un qui ait un lien avec son sujet.

Pour les gamers


Pour les filles aussi ce n’est pas facile. On est dans un milieu ou l’influence japonaise prédomine. Mais de là à s’appeler ishimokou ? Car on oublie un peu vite l’importance de se choisir un nom de joueur. C’est un peu comme quand on va déclarer son enfant à l’état civil : il ne faut pas faire n’importe quoi.

Bon d’accord, l’importance n’est pas la même pour un pro que pour un amateur. Le risque, si on fait une partie lamentable, c’est de se faire tailler en pièce sur les réseaux sociaux. C’est souvent avec eux qu’on fait les jeux de mots les plus savoureux. Alors on peut choisir une boisson, un personnage légendaire, un mot étranger, un acronyme (les sigles ont d’ailleurs la côte en ce moment)… On peut tout choisir, mais on ne peut pas se tromper.

WOW (World of Warcraft) : trouver un bon pseudo


wowRien de tel pour s’inspirer que les noms des meilleurs joueurs de WOW : Vurtne, Grim, Nyhm, Drakedog, Hydra, Athene, Neilyo, Swifty, Kungen et le célèbre Leeroy Jenkins.

Créer un voleur ou un elf ne s’invente pas  (ou plutôt si). Nos conseils pour trouver le bon pseudo : choisir quelque chose de court, avec des voyelles qui leur donne une allure celtique. On peut aussi prendre un prénom qui existe déjà et le transformer. Sachez aussi qu’il y a des générateurs sur le net pour se faire aider. A éviter : mettre des chiffres dans son pseudo, au risque de passer pour le dernier des Kevin.

Nos conseils pour ne pas sécher

Il n’y a rien de pire que la page blanche au moment de se créer un pseudo qui vaille le coup. Pour s’inspirer, il suffit de regarder autour de soi : les livres et les films regorgent d’idées qu’il suffit de modifier légèrement pour devenir originales. On peut aussi aller piocher dans son livre d’histoire ou dans la mythologie. Si l’improbable est tentant, il est à utiliser avec parcimonie.

Ne pas oublier qu’un personnage à aussi une histoire et des origines. Ne pas en tenir compte, c’est un peu nier son identité et lui enlever une part de lui même.

LOL (League of Legends)


lolChoisi ton pseudo, je te dirais qui tu es. A partir de lui, on peut supposer l’âge du joueur, et la manière dont il joue lorsqu’il est connecté à LOL, avec ou sans le sourire.

Se trouver un nom, c’est une alchimie entre son moi profond et celui qu’on désire être sur League of Legends. Méchant ou gentil, il faut trouver quelque chose de libre, qui ait du sens. Attention aux jeux de mots. Ils sont drôles sur le moment, mais lourds à porter à long terme.

Minecraft


Encore un jeu où il est possible de changer son pseudo en cours de route, grand bien lui fasse. Pour le faire, il faut toutefois posséder un compte Mojang et simplement cliquer sur « change ». C’est gratuit pas de panique. Pour ceux qui veulent récupérer des pseudos récemment libérés par leur propriétaire, sachez qu’il faut attendre 37 jours.

Attention aux changements multiples : pas plus d’un par mois.

Avoir un bon pseudo pour les réseaux sociaux


Discuter en ligne avec des filles, ou des garçons, ça paraît simple mais c’est tout un art. Le mieux est de choisir quelque chose qui vous ressemble, et de se passer des générateurs qui ne vous connaissent ni d’Eve ni d’Adam.

A lire aussi sur notre site :

  1. Installer WhatsApp
  2. Sites comme Skype

Là encore, on évite d’y mettre les chiffres pour donner son âge ou son lieu de domicile. Le fait qu’il y ait 228 autres Nicolas avant vous ne vous rendra unique aux yeux des filles, bien au contraire. Il est important que ce pseudo ne soit pas trop long, pour qu’on puisse le retenir facilement.

Important : sur les réseaux sociaux, on reste anonyme tant qu’on peut. On évite donc d’avoir son nom et son prénom dans son pseudo. Enfin, on essaye d’avoir du style sans être violent ni vulgaire. Enfin, pour mettre toutes les chances de son côté, on évite de faire référence à la politique ou à la religion.