Ingress : mieux que Pokemon Go ?

On ne parle que des petites bêtes de Pokemon Go, mais saviez vous qu’il existait depuis quelques temps déjà une appli dispo sur IOS et Android et appliquant les mêmes recettes encore plus amusante et allant beaucoup plus loin ?

Ce jeu, c’est Ingress, avec dix millions de joueurs dans le monde. Le principe est identique : il faut se balader un peu partout avec son téléphone portable pour pouvoir progresser et relier des portails entre eux afin de maitriser la source d’énergie risquant d’anéantir le monde. Alors, Ingress, le meilleur real world game du monde ?

Un jeu basé sur la géo localisation


Tout comme Pokémon Go, Ingress nécessite de bouger dans la ville pour avancer dans le jeu. Des portails sont placés un peu partout, à la Bastille à Paris ou sur la 5ème avenue à New York (exemples) et il faut suivre des indices pour les découvrir avant de pouvoir s’en emparer en les hackant. Cela permet donc de marcher, de prendre en l’air et de faire du sport tout en s’amusant. Préparez vos baskets, ouvrez la porte, et que l’aventure commence !

Ce jeu de guerre virtuelle ne fait pas beaucoup de bruit, car seuls les initiés le connaissent et ils le gardent précieusement secret. Car ici, l’individualité n’existe pas. Pour gagner, il faut s’allier avec d’autres joueurs, et combattre virtuellement l’ennemi. Il y a deux fratries, et il faut choisir son camp : celui des résistants ou celui des éclairés.

Se faire des amis grâce à son smartphone

C’est la valeur ajoutée d’Ingress. Seule l’équipe peut progresser dans le jeu. Les attaques doivent se faire de façon coordonnée. Il faut donc entrer en contact avec d’autres joueurs, converser ensemble pour élaborer des stratégies permettant de vaincre l’adversaire. Il faut parfois se rendre dans des coins très reculés de France ou d’ailleurs pour gagner des territoires. Et 10 000 000 de passionnés, ça fait du monde à découvrir.

Parfois, des milliers de joueurs se regroupent au même endroit, de quoi interloquer les passants. Pas étonnant que certains deviennent de très bons copains. Et on peut même rencontrer des gens dans le monde entier, les sujets de conversations ne manquant pas.

On peut se donner rendez-vous à plusieurs pour chasser ensemble dans un parc et dropper les clés. Le danger quand on est en groupe, c’est de rester l’oeil collé au téléphone tout en marchant et d’avoir des accidents. Attention aux enfants non de dieu ! Surtout qu’ils jouent aussi, alors…

Comment démarrer Ingress


Rien de plus simple. Après l’inscription qui est gratuite, il suffit de se rendre sur le tchat du jeu, et là on vous indiquera quel est le groupe Google plus le plus proche de chez vous. Vous aurez alors toutes les infos pour savoir où vous rassembler et intégrer une communauté de joueurs. Ceux qui connaissent déjà bien l’application ont l’habitude d’enseigner les rudiments aux petits nouveaux, les padawan, comme on appelle les apprentis Jedi.

Les différences d’avec Pokemon Go (et les ressemblances)


Ingress va beaucoup plus loin et est réservé aux vrais gamers, pas juste à ceux qui veulent surfer sur l’effet de mode et avoir le plus de pokemons possible dans leur smartphone.

Pourtant, il faut bien le reconnaitre : le succès des petites bêbêtes japonaises est enivrant, et on a tous déjà failli écraser quelqu’un concentré sur ses Pokeballs. Ingress devrait profiter de cet engouement sans précédent pour sortir de l’ombre et se développer encore plus (bientôt dispo sur les montres connectées), l’application pouvant largement avoir le même succès de part sa qualité.

ingress pokemon go

Car il arrive que Pokemon Go bug. Si vous êtes joueur, l’histoire des trois pas dans le radar a déjà du vous gonfler. Ca parait proche, mais en fait c’est loin. Et chasser sans un radar qui fonctionne, c’est pas facile. La solution : installer Ingress.

Si si, l’appli permet aussi de trouver les pokemon les plus proches. Pourquoi ? Parce que les données utilisées par les 2 jeux sont les mêmes. Les portails et les bêbêtes sont donc dans les mêmes lieux. On peut donc se diriger avec Ingress et lancer l’appli Pokemon Go une fois sur place. Ce n’est pas tricher, mais simplement s’adapter à la technologie.