Kik c’est quoi ? Zoom sur l’application de messagerie mobile dont tout le monde parle

Les applis pour tchater en instantané se développent à un rythme effréné, surtout si elles sont compatibles avec les différents systèmes d’exploitations que sont IOS, Android et le revenant BlackBerry. Car la messagerie est devenu autre chose qu’un simple moyen de communiquer. C’est maintenant les réseaux sociaux qui ont pris la main, Twitter et Facebook en tête. Mais comme tout va très vite dans les nouvelles technologies, ils vont devoir composer avec KikMessenger qui grignote des parts de marché.

Une messagerie instantanée

Les ados tchattent plus vite que leur ombre, c’est bien connu, mais les adultes aussi, même s’ils l’avouent avec un peu plus de difficultés. Jusqu’à maintenant, quand on avait un iPhone, on utilisait Whatsapp, et quand on avait un Blackberry on utilisait BBM.

Kik permet d’envoyer et de recevoir des messages via l’appli sur tous les smartphones : plus de problèmes avec la compatibilité. Ainsi, que l’on soit en France ou à l’étranger, avec une bonne connexion wifi, on peut communiquer gratuitement avec ceux qui ont installés l’application Kik Messenger sur leur téléphone.

Fonctionnement

Rien de sorcier pour qui a l’habitude de manipuler son smartphone. Le téléchargement est rapide, à partir du moment où on s’est identifié. Ensuite, il faut entrer ses contacts, avec la possibilité de les récupérer tous ensemble via son Facebook. Le chat devient alors sans limite et ne coûte rien. Une solution idéale pour ceux qui jonglent avec leurs portables personnel et professionnel.

Des fonctionnalités bien pratiques

Quand on envoie un message, on se demande toujours quand l’autre la reçu et quand celui-ci a été lu. kik fait le boulot pour vous et va vous rassurer en instantané. Une petite lettre correspondant à l’avancée du message va apparaitre sur celui-ci, quand il a été lu, reçu ou ouvert.

Mais on peut aussi envoyer autre chose que des SMS gratis, puisqu’il est possible d’ajouter les médias habituels : images, vidéos, photos, sons. Pour les gros doigts et les borgnes, l’interface est facile à utiliser.

Et la pub ?

Pour l’instant, il n’y en a pas. Mais il faut bien que les applications vivent, il y a des développeurs derrière à payer, ce qui est normal. On peut donc imaginer qu’elle arrive un jour, mais si elle sait se faire discrète, cela ne devrait pas changer grand chose à la façon de l’utiliser.

Encore une nouvelle application de messagerie pour mobile ? Non, c’est bien plus que cela, car beaucoup de monde se met à l’utiliser, que ce soit dans la cour du lycée, discrètement en réunion ou lors de voyages à l’étranger.