Libre en cam (libre-en-cam.fr) : salons de tchat webcam gratuits en français

C’est le grand concept, le nouveau, celui qui peut permettre aux chatroulettes de se démarquer des autres, j’ai  nommé les salons gratuits pour chater en toute confidentialité. Pas besoin de faire un dessin, un salon de tchat webcam gratuit en français est une belle invention, surtout depuis l’hégémonie de chatroulette dans le monde des rencontres aléatoires, car au final, s’il est bien sympa de laisser le hasard faire les choses,  on aime aussi se retrouver entre amis pour commenter l’actualité, les élections présidentielles par exemple, chose possible dans un salon privé, pour éviter toutes les dérives de langage.

[adsense_id= »2″]

 

Le concept multi cam poussé à son maximum

Pourquoi choisir la multicam lors d’un chat ? C’est simple, c’est souvent mieux à plusieurs, en particulier pour les timides, et pour ceux qui s’ennuient facilement. Sur libre en cam (libre-en-cam.fr), la possibilité est offerte à tous ceux qui sont connectés de se parler via des salons privés, et le salon choisi va dépendre du nombre d’internaute qui va se connecter, au même moment. Ainsi, des salons privés existent sur libre en cam pour 2 personnes, pour chater à 4, pour se voir à 8 en webcam, et cela jusqu’à 9.

[smartads]

 

Les cessions 40 secondes

Libre en cam a adopté le principe du tchat aléatoire, en changeant les profils toutes les 40 secondes, ce qui veux dire qu’en dix minutes, un mec connecté pourra voir apparaître 14 profils différents, tous désireux de chater et de faire des rencontres sur le net. 40 secondes, c’est largement suffisant pour savoir si une personne nous correspond. Ainsi, pour des chatroulettes normaux, c’est l’internaute qui tourne la roulette, et les profils peuvent changer toutes les secondes si nécessaires, mais cela implique un mouvement. Hors, là, c’est libre en cam qui fait le travail, mais qui laisse aussi le temps au temps, car chater n’est pas un exercice de vitesse, mais plutôt un exercice de style.

 

Les salons privés, la thèse et l’antithèse de chatroulette

A l’origine, rien n’était privé sur chatroulette ou sur les sites de cam, en particulier car le but avoué était d’être mis en relation avec un maximum de gens en un minimum de temps. Hors, avec le temps, tout ne s’en va pas, mais tout change, et les attentes des tchtcheurs fous aussi, puisque maintenant, pour certains, plus question d’être zappés non stop, mais l’heure est à se connecter entre potes, pour chater ensemble en rentrant des cours, les sites de cam appelés chatroulette like remplacent le téléphone, surtout car cela est gratuit, pas besoin d’abonnement ni de téléchargement. Libre en cam à bien compris cela, et ses salons privés font figure de référence en la matière.