Ploup : la première série télé tout en chat !

Qui aurait cru que la chaîne TV à la réputation d’intellectuelle pouvait se mettre au tchat, et avec succès en plus ? C’était sans compter sur le laboratoire expérimentale qu’est Arte à la télé et à la radio. Le dernier né de ces expériences s’appelle Ploup, et c’est une web série pas comme les autres. Son but ? Faire rire, mais pas que. Ploup s’intéresse à notre façon de communiquer les uns avec les autres, et c’est très drôle. Alors préparez-vous à être tenu en haleine juste en suivant des conversations tchat. Une grande première. Après le film d’horreur, la série !

Le chat réhabilité


On s’est beaucoup moqué des ados et de ce langage de tchache pas toujours compris par leurs aînés, qui invoquaient toujours le blasphème de l’orthographe sacré. Mais tout le monde s’y est mis à ces onomatopées qui font surgir des petites bulles de couleurs sur le smartphone, accompagnées d’icônes émotives.

Car on peut tchater sur à peu près tous les sujets, et la webcam (chatroulette français) n’est déjà plus qu’un lointain souvenir, beaucoup de jeunes préfèrent s’en passer, la mode des cams étant maintenant un peu derrière nous. Les sujets qu’on retrouve dans la série sont donc : l’amour (mais qui aurait pu en douter), l’amitié (parce qu’une vie sans copains c’est pas une vie), les petits accidents de la vie (grossesse…), fait de société…

Qui tchate ?

Tout le monde ! Mais surtout des célibataires qui veulent faire des rencontres, il faut bien se l’avouer. Ce qui est drôle dans cette série, c’est qu’on retrouve tous les personnages qu’on peut croiser sur les sites de drague en ligne : le débutant complexé, le beau parleur qui n’a aucun complexe, la romantique, le copain, celui qui tombe toutes les filles, celui qui n’arrive à s’en faire aucune…

En savoir plus sur la série télé


Les épisodes sont très courts, trois minutes, pas une de plus, mais c’est le format qui veut ça, pour coller au plus près d’une conversation par SMS. Les dialogues sont bruts de décoffrage, un peu comme on pourrait parler avec ses copains dans la vraie vie.

Les scénaristes ne prennent pas de gants, et c’est tant mieux ! Il n’y a que quelques épisodes pour l’instant, mais la série est entrain de devenir un petit phénomène et la rentrée scolaire va l’aider à décoller encore plus. C’est certain, on va en parler dans les cours de récré !

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué

On croit que le tchat c’est facile, mais au final, tout se complique. Quand il s’agit de faire passer un message important en quelques mots, le plus souvent orthographiés d’une façon assez libre, on se rend compte que cela n’est pas toujours bien compris par la personne qui est à l’autre bout sur son smartphone…

Le pire, c’est quand on essaye de faire de l’humour, alors là, c’est carrément la cata. Heureusement qu’il y a des codes pour faire comprendre à l’autre qu’on rigole !

Pour que Ploup ne fasse pas pshittt, soutenons la série !